Acte contre nature.


Définition médicale :

Sous le terme de pédérastie, il faut entendre le coït anal effectué sur l’homme ou sur la femme.

Les formes :

  • Sodomisation aigue :

Correspond à la pénétration anale récente à la suite d’un acte contre nature.

–      Si librement consenti, le coït anal ne laisse aucune trace.

– Franchissement forcé du sphincter en contraction défensive réalise un véritable traumatisme qui provoque des lésions éphémères ce sont : des érosions en coups d’ongles, sanguinolentes, suintantes, longues de quelques millimètres disposées parallèlement aux plis radiaires sur le pourtour de la muqueuse, un peu en arrière de la marge anale.

– Le coït brutal : entraîne un éclatement de l’orifice avec des déchirures plus au mois profondes siégeant sur la ligne médiane près du raphé.

  • Sodomisation passive :

Fait subir à la région anale particulière :

L’anus s’enfonce dans le périnée tandis qu’il se produit un relâchement du sphincter.

La déformation infundibuliforme n’est pas constante

Le Relâchement du sphincter est le meilleur signe chez le vivant, et il n’a aucune signification car il est l’œuvre de la mort.

Les habitudes pédérastiques favorisent le développement des rhagades des marisques, des condylomes, mais peuvent avoir une autre origine, non vénérienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s