L’état antérieur.


Préparé et présenté par Dr. TOUATI

Service de Médecine légale C.H.U SBA

I. Définition

C’est l’ensemble des anomalies constitutionnelles ou acquises, que présente un sujet avant un événement déterminé.
Il peut avoir ou non déjà entrainé une incapacité temporaire ou une invalidité permanente.

II. Intérêt médicolégal de l’étude de l’état antérieur:

Le rôle du médecin expert est de caractériser avec autant de précision que possible le dommage imputable au traumatisme, et donc de tenir compte de l’état antérieur ayant pu influencer les conséquences de ce traumatisme.

III. Aspects Cliniques

Un état antérieur peut varié selon :
1.Sa nature « pathologique »:
•Anatomique
• Physiologique, Métabolique
• Psychique,
2.Son mode d’ installation  :
• Patent
•Latent
3.Son diagnostic: Déjà objectivé ou mis à « nu » par le traumatisme.
4.Son évolutivité: Stable ou évolutif.

IV.  Réciprocité:

Etat Antérieur/Traumatisme et Traumatisme/ État Antérieur
IV.A-  Influence du Traumatisme sur l’état antérieur:
1. La révélation

Il s’agit ici d’ un état pathologique préexistant, mais inconnu jusqu’à un traumatisme vient de le mettre en évidence.

Exemple: un canal cervical étroit découvert lors d’un bilan radiologique dans le cadre d’une prise en charge d’un traumatisme du cou.

2. L ’aggravation

La nature de l’ état antérieur et l’état constaté au moment de l’expertise sont superposables, mais à degrés différents.

On dit que l’état antérieur est médicalement non séparable.

Le taux correspondant à l’aggravation s’additionne au taux du déficit directement imputable au dommage corporelle.

Exemple: aggravation d’une pathologie glaucomateuse(état antérieur médicalement non séparable) suite à une uvéite post traumatique.

3. L’ accélération

L’évolution de l’état antérieur devrait conduire à un état identique à celui constaté lors de l’expertise, mais c’est le traumatisme qui a raccourcis la durée de cette évolution.

Exemple: une lobectomie inférieure droite sur une dilatation des bronches du même lobe, dans le cadre d’une prise en charge d’une contusion pulmonaire suite à un accident de la voie publique.

4. La décompensation

La nature de l’état antérieur et la nature de l’état constaté ne sont plus superposables.

On dit que l’état antérieur est médicalement séparable, et ne garde qu’une relation fonctionnelle avec le dommage.

L’expert devra se prononcer sur :

-/ l’évolution prévisible de l’état antérieur.

-/ la nature et la gravité de l’état actuel.

Exemple: un traumatisme grave d’un testicule antérieurement sain (dommage)sur une aplasie congénitale du testicule controlatérale(état antérieur médicalement séparable).

IV.B – Influence de l’état antérieur sur le  Traumatisme :
1. La Provocation

Un état antérieur connu ou non, constitue la cause directe du survenu du traumatisme.

Exemple: une crise épileptique ayant occasionner une chute en milieux de travail avec traumatisme maxillo-facial.

2. L’ Aggravation

C’est l’aggravation des conséquences du traumatisme par une éventuelle pathologie antérieure sous-jacente.

Exemple: Une fracture d’une phalange du gros orteil sur une artérite chronique évolutive aggravée vers une nécrose et par conséquent une amputation.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s