Monter un squelette humain


COMPÉTENCE. À l’évaluation (semaine prochaine et à l’examen de laboratoire à la fin de la session), en ayant droit à la documentation (sauf les codes), vous devez être capable de placer correctement les os d’un membre (bras, jambe) ou de la colonne.

Matériel :

  • Squelette humain désarticulé. (1 par 2 table)
  • Squelette humain monté (1 en démonstration et disponible pour examen)
  • Livres d’anatomie humaine (en démonstration)
  • Code de montage de la colonne vertébrale. (1 par 2 table)
  • Annexe 1 : Les 4 sortes de vertèbres.

1)      Vous travaillez en équipe de 4 personnes, 2 par table.

2)      Ouvrir la boîte de squelette. Les os sont placés dans différentes cases, sur lesquelles le nom des os qui y sont contenus est clairement indiqué. Procédez avec précaution. Vous noterez la présence de sacs de plastique. NE PAS OUVRIR LES SACS DE PLASTIQUE; ils contiennent des petites pièces (petits os de la main et du pied), faciles à perdre ou briser. Nous n’utiliserons pas ces pièces dans cette activité. Bien regarder comment sont placées les divers os dans la boîte. Vous aurez à remettre les pièces à leur place exacte à la fin du laboratoire. La boîte contient deux tiroirs, l’un sur l’autre. Retirer le tiroir du haut pour dégager le tiroir du bas. Séparez vous le travail: un tiroir par table. Le tiroir du haut correspond, en gros, au haut du corps. Examinez un os. Remarquez que chaque os possède un code de montage; de petites lettres et des chiffres, généralement dans les bouts.

3)      Monter votre section de squelette. À votre table de travail, essayez « à l’œil » de monter votre section de squelette : bras, jambes, etc. Étendez les os sur votre table de laboratoire. La colonne vertébrale est montée sur une tige souple; pour distinguer les sortes de vertèbres : voir fig. 1.2 et 1.3. N’essayez pas de faire un chef d’œuvre. Montez seulement le squelette, au mieux de votre connaissance ou de la logique. Quand vous avez fini, joignez votre travail avec celui de l’autre table de votre équipe. Sur une des tables, mettre tous les os, bien à plat et à leur place respective; comme si un cadavre se serait décomposé à cette place. Les os dans les sacs de plastique ne sont pas utilisés.

4)      Vérifiez votre montage. Pour la colonne, une feuille est disponible qui donne la position des vertèbres selon leur code d’identification.  Pour les autres os, regarder le squelette monté mis en démonstration. Vous pouvez vous aider des schémas de votre volume, des schémas annexés ou des volumes d’anatomie disponibles au comptoir.

5) Ce qui compte ici est de placer correctement les os.

OPTIONNEL. Si le temps le permet et avec l’accord  du professeur, mélanger toutes les pièces du squelette et les remonter correctement, sans code d’identification.

Dans le TROU vertébral, la MOELLE épinière fait passer toutes les informations venant des NERFS
Chaque vertèbre est séparée par un DISQUE intervertébral. Ici, une HERNIE compresse le NERF et cause la paralysie

LES 5 SORTES DE VERTÈBRES

Pour identifier TROU, CORPS, etc. voir la page précédente, fig. 1.2.1.

CERVICALES (C1-C7) THORACIQUES (T1-T12) LOMBAIRES (L1-L5)
TROU Triangle Rond Triangle
CORPS Petit (large) Cœur (moyen)Supporte les côtes. Haricot (massif)
PROCESSUSÉPINEUX Court Avec 2 queues LongDirigé vers le bas CourtDirigé vers l’arrière
ACTIONS Flexion et extensionFlexion latéraleRotation Pas de flexion et extension Flexion latérale légèreRotation+ Flexion et extensionFlexion latéraleRotation impossible

Chez l’humain, pour supporter la marche debout sur deux jambes, les vertèbres sacrées et coccygiennes ont fusionné.

Avec l’âge et l’obésité, la L5 (lombaire 5) et la S1 (sacrée 1) ont tendance à fusionner. Le dos devient encore plus raide, c’est la démarche des personnes âgées.

Identifier et nommer les principaux os d’un squelette.

COMPÉTENCE. À l’évaluation (semaine prochaine et à l’examen de laboratoire à la fin de la session), en ayant droit à l’utilisation de la documentation (sauf le code de montage) et en se limitant aux os définis à la figure 2.1, vous devez être capable de nommer les principaux os du corps et identifier un os isolé:

Matériel :

  • Squelette humain désarticulé, sur une table. (1 par 2 table)
  • Squelette humain sur pied
  • Annexe : Fig. 2.1. Principaux os de corps

Travail en équipe de 2. En vous aidant de L’ANNEXE 1.

1)      Identifier et nommer les principaux os du corps. Les principaux os sont identifiés à la figure 1.1. Vous devez être capable, sans feuille d’aide, de les nommer tous. Pratiquez vous à nommer les os de votre squelette désarticulé. Vous devrez pouvoir donner le nom d’un os qu’on vous indiquera. Pratiquez, sur un squelette désarticulé ou articulé, sur vous-même ou sur une autre personne.

2)      Identifier et nommer un os isolé. Demandez à votre coéquipier de séparer quelques os du squelette de l’activité précédente; ceci inclut les côtes et les os de la  colonne.  Vous devez pouvoir les identifier et les nommer. Si cela est possible, indiquer s’il s’agit d’un os droit ou gauche.

Estimer le sexe d’un squelette par la forme du bassin.

COMPÉTENCE. À l’évaluation (semaine prochaine et à l’examen de laboratoire à la fin de la session), en ayant droit à l’utilisation de la documentation,  vous devez être capable de déterminer le sexe d’un squelette, par le squelette complet ou par un os de bassin.

Matériel :

  • Squelette humain sur pied
  • Squelette humain désarticulé
  • Bassin masculin (en démonstration au comptoir) – avec papier indiquant le sexe
  • Bassin féminin (en démonstration au comptoir) –  avec papier indiquant le sexe

Travail en équipe de 2 ou 4. En vous aidant de la figure 3 et des bassins humains en démonstration.

1)   Déterminer  le sexe des bassins en démonstration. Deux bassins humains sont en démonstration sur les comptoirs latéraux. Le sexe sera indiqué sur un papier que vous aurez à retourner. Tentez d’abord de le trouver par vous-même (fig. 3.1 et suivante) .

2)   Déterminer  le sexe du squelette sur pied.

3) Déterminer  le sexe du squelette démonté.

Bassin humain

La forme du bassin de la femme s’explique par la grossesse. Celle de l’homme par la chasse et la marche.

FEMME

HOMME

Debout. Vue de face.

  • Bassin large.
  • Arcade pubienne à angle ouvert (80o -90o). Arrondi.

    Bassin de Femme Vue Antérieure
  • Foramens de forme ovale.
  • Fosses de l’acétabulum petites et écartées.
  • Détroit supérieur. Large. Ovale dans le sens transversal.
Debout. Vue de face.

  • Bassin étroit.
  • Arcade pubienne à angle fermé (50o -60o). Pointu.

    Bassin d'homme Vue Antérieure
  • Foramens de forme circulaire.
  • Fosses de l’acétabulum grandes et rapprochées.
  • Détroit supérieur. Étroit. En forme de cœur.
Debout. Vue de coté

  • Coccyx plus mobile. De forme assez droite.
  • Fosses de l’acétabulum petites et écartées
    Bassin d'une femme vue latérale

    .

Debout. Vue de coté

  • Coccyx moins mobile. Incurvé vers l’avant.
  • Fosses de l’acétabulum petites et écartées.

    Bassin d'homme Vue Latérale
Couchée sur le dos. Vue du bas. Jambes écartées.

  • Détroit inférieur. Large. Tubérosités
    Bassin de femme Vue du Bas jambes écartées

    ischiatiques courtes, espacées et moins tournées vers l’intérieur.

Couché sur le dos. Vue du bas

  • Détroit inférieur. Étroit. Tubérosités ischiatiques longues, aiguës et tournées vers l’intérieur.  .

    Bassin d'homme Vue du Bas

 

Estimer la taille d’un cadavre humain par un seul os

À l’évaluation (semaine prochaine et à l’examen de laboratoire à la fin de la session), en ayant droit à l’utilisation de la documentation, nous pouvons vous demander d’estimer la taille d’un squelette par la taille d’un seul os.

Matériel :

  • Squelette humain sur pied (avec dentition bien visible).
  • Squelette humain désarticulé.
  • Mètre en bois.
  • Ruban à mesurer.
  • Règle millimétrique.

Travail en équipe de 2 ou 4. En vous aidant de la figure 5,1 et des tables 5,1 et 5,2..

1)  Déterminer la taille du squelette humain sur pied (en vous servant du fémur et  du tibia).  2)       Déterminer la taille du squelette humain désarticulé (en vous servant du fémur, du tibia) 3)   Écrire vos résultats dans le tableau ci-dessous. Ne pas oublier l’incertitude.

La taille relative des os d’un adulte est très semblable d’une personne à l’autre. On donner une très bonne idée de la taille totale d’une personne à partir d’un seul os. Lorsque disponibles, on utilise de préférence le fémur, l’os le plus long du corps.

Table 5,1 : Taille totale à partir de divers os (humain, mâle, adulte).

fémur 2,26 (longueur fémur en cm – 2,5 cm) + 66,379

+/- 3,417 cm.

tibia 1,96 (longueur tibia en cm – 2,5 cm) + 93,752

+/- 2,812 cm.

Table 5,2 : Taille totale à partir de divers os (humain, femelle, adulte).

fémur 2,59 (longueur fémur femelle en cm – 2,5 cm) + 49,742

+/- 3,816 cm.

tibia 2,72 (longueur tibia femelle en cm – 2,5 cm) + 63,781

+/- 3,513 cm.

Résultat : Estimation de la taille totale des 2 squelettes :

Par le fémur Par le tibia
1- squelette sur pied Longueur estimée

= _____ cm  +/- ____

Longueur réelle

= _____ cm  +/-  ____

Longueur estimée

= _____ cm  +/- ____

Longueur réelle

= _____ cm  +/-  ____

2- squelette désarticulé. Longueur estimée

= _____ cm  +/- ____

Longueur estimée

= _____ cm  +/- ____

Cette estimation n’est valable que pour les adultes. La taille proportionnelle des os est différente chez les personnes jeunes. Cela prend des formules mathématiques propres à chaque âge.

Les proportions du corps humain adulte sont extraordinairement stables. Les bras, par exemple, ont toujours la même longueur par rapport à la taille totale.

. On raconte qu’avec un seul os de dinosaure, un expert peut donner la taille de tous les autres os de cet animal.

On peut estimer la taille à partir de n’importe quel os (vertèbres, os de la main, etc.) mais plus l’os est petit et plus l’incertitude finale est grande.

Main humaine droite, vue ventrale. Vu des métacarpiens souvent utilisés en calcul..

Estimer l’âge d’un squelette par les dents

L’estimation  de l’âge est plus complexe.  Et plus discutable. Il existe plusieurs techniques, mais qui dépassent les buts de ce laboratoire. On peut toutefois donner une première évaluation grossière par l’examen des dents.

Matériel :

  • Squelette humain sur pied
  • Squelette humain désarticulé
  • Modèle de crâne d’enfant, avec dentition visible (sur le comptoir)
  • Modèle des diverses dents humaines (sur le comptoir).

Travail en équipe de 2 ou 4. En vous aidant de la figure 4.1

1)   Déterminer l’âge du squelette humain sur pied. S’agit-il d’un adulte ?

2)   Déterminer l’âge du squelette humain désarticulé. S’agit-il d’un adulte ?

Dentition humaine selon l’âge. (Maxillaire inférieur, identique au supérieur)

Le squelette de la main et du pied.

Cette activité ne sera pas évaluée.

Elle n’a lieu que si le temps le permet et est laissée au jugement des responsables du laboratoire.

Matériel :

  • Squelette humain sur pied (avec dentition bien visible).
  • Squelette humain désarticulé.
  • Main humaine (sac en plastique).
  • Pied humain (sac en plastique).

Travail en équipe de 2.

1)   Monter, en vous aidant de la main déjà montée de votre squelette, la main désarticulée. Les pièces de cette main sont dans un sac de plastique hermétique. Veiller à ne pas perdre de pièces.

2)   Monter, en vous aidant du pied déjà monté de votre squelette, le pied désarticulé. Les pièces de ce pied sont dans un sac de plastique hermétique. Veiller à ne pas perdre de pièces.

3)   Comparer avec votre main et votre pied.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s