SEVICES ENVERS LES ENFANTS


images

I/Généralité:

Aujourd’hui on préfère le terme de maltraitance à enfant a la place de sévices
Le médecin peut être le 1er à découvrir qu’ un enfant est victime de mauvais traitement physique ou psychologique de la part de ces parents ou ceux qui ont la garde.
En matière de sévices ont distingues deux faits:
– un fait d’action : volontaire …
– un fait d’omission: négligence…
II/ LEGISLATION:
Art 269 C.P.A :quiconque fait des blessures ou porte des coups a un mineurs de 16 ans ou le prive volontairement d’aliment ou de soins au point de compromettre sa santé ou commis volontairement à son encontre toute autre violence a l’exclusion de violence légère ( correction parentale) .
Loi sanitaire art 206/03
Code déontologique art 54

III/ EXPERTISE MEDICO-LEGALE

Le médecin doit examiner minutieusement l’enfant victime de sévices
A) circonstances de découverte:
-consultation pour une autre pathologie
– lors d’une visite médicale scolaire
– Consultation pour un traumatisme.
B) aspect général de l’enfant ( synd. TARDIEU SLIVERMAN):
– enfant indifférent, craintif, apathique, passif, figé, ne pleure pas et ne sourit pas.
– enfant mal vêtu ,sale , des lésions de grattage

Un retard staturo-pondéral: rachitisme, marasme ou synd. Anémique
Un retard psychomoteur:  marche, parole , control sphinctérien.

C) traces de violences:
*lésions tégumentaires et muqueuses
– Ecchymose et hématome: se caractérise par la multiplicité,  de date différente et leur localisation particulière ( cuir chevelu, visage et tronc)
en forme particulière évoquant l’agent causal
plaie = objet tranchant
excoriation = objet contondant
brûlures = fer à repasser, cigarette)

•Caractéristiques  des lésions tégumentaires
* le siège de prédilection: face, bouche, cou, fesses, mains et membres
* diversité et multiplicité.
* amélioration des signes cutanées après hospitalisation ou soustraction du milieu familial
C/ lésions osseuses: fréquentes sont Souvent méconnus, découverte fortuitement.
frt membre:diaphysaire, épiphysaire, métaphysaire
frt squelettique: cotés, bassin , rachis.

NB c’est association de frt multiples, ’age différents certaines consolidées et d’autre non en absence de cause médicale( rachitisme ou …)

Fracture du crâne:fracture embarrure ,frt du nez et frt des maxillaires. associée à un HSD ou HED.
D) autres lésions:traumatisme lombaire avec risque d’hématurie, hématome retropéritonial.
VI) DG positif des sévices:repose sur
*Données de l’intéressé:hospitalisation antérieure motivée par un traumatisme, discordances des dires des parents/constatations.
*Caractères des lésions: associations des lésions multiplicités , diversités, age différents, siéges.
*Bonne évolution des lésions après hospitalisation.

A) nature des sévices:
Coups et blessures volontaires.
Privation d’aliments et soins
Sévices sexuels.
Cruauté mentale.
B) conduite à tenir.
Pour le médecin privé :

– cas bénin agir auprès des parents( conseil )
– cas grave : convaincre les parents de la nécessité d’hospitalisation ,s’ils refusent et la vie de l’enfant est en danger contacter le juge de mineurs.

Pour le médecin hospitalier :
– informer le médecin chef ou le chef de sécurité.
– mettre enfant en observation.
– informer le juge de mineurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s