Décès liés à la chaleur


Faculté de Médecine de Strasbourg – Enseignement Optionnel Obligatoire EO6 : ‘‘Médecine Légale’’

L’importance des brûlures thermiques dépend de la température de l’agent physique vulnérant et de la durée d’exposition. Ainsi, des lésions surviennent systématiquement en moins d’une seconde lorsque la température de l’agent physique est de 70°C, alors qu’elles ont aléatoires et retardées en dessous de 50°C.

Plusieurs mécanismes peuvent être à l’origine de l’agression thermique, ce sont :

  • La combustion directe par une flamme ;

  • La convection de gaz surchauffés ;

  • Le rayonnement d’un corps incandescent ;

  • Le contact d’un corps brûlant solide ou liquide éventuellement lié à la projection à distance de particules incandescentes.

Les brûlures entraînent classiquement :

  • Une réduction de volume et du poids du corps pouvant donner à un cadavre adulte la taille de celui d’un adolescent ;

  • Une rétraction des tissus donnant au corps l’aspect classique du « boxeur » par la flexion des membres qu’elle entraîne. Cette rétraction peut également découvrir les dents.

  • Des déchirures et fractures spontanées pouvant aboutir à une ouverture des cavités crâniennes ou thoraciques.

Il faut noter que les viscères sont souvent bien protégés par les plans musculo-aponévritiques. La détermination de l’étendue des brûlures par la règle de Wallace est importante. Elle est complétée par le relevé soigneux des différentes zones corporelles brûlées et de la profondeur des brûlures permettant quelquefois de localiser avec précision la position du corps par rapport au foyer d’incendie.

Afin de préciser l’origine anté ou post mortem des brûlures cutanées, l’analyse histologique d’un fragment cutané intéressant une zone saine adjacente à une zone lésée pourra souvent être utile. Cette analyse sera également à même de déterminer si une zone de brûlure est en rapport avec l’utilisation d’un matériel caustique ou avec l’action d’une source de chaleur.

La découverte d’un cadavre sur le lieu d’un incendie pose toujours un problème médico-légal : s’agit-il d’une mort naturelle ? d’un accident ? d’un homicide ? d’un suicide ? La solution peut en partie être apportée si l’on peut déterminer la chronologie du décès par rapport à celle de l’incendie.

Le diagnostic médico-légal est parfois difficile. Il s’appuie sur :

Les analyses toxicologiques :

o Recherche de la présence d’une quantité importante de monoxyde de carbone dans le sang (carboxyhémoglobinémie). La valeur usuelle est comprise entre 0,5 et 10%, le fumeur ayant une carboxyhémoglobinémie comprise habituellement entre 5 et 10%. Pour des taux supérieurs à 70% la mort peut s’expliquer par l’intoxication oxycarbonée. Entre 30 et 70% le décès peut s’expliquer par l’action combinée de l’intoxication oxycarbonée (létale au dessus de 50%), de la chaleur et d’autres gaz comme les cyanures. Au dessous de 30%, ce sont les effets thermiques qui rendent compte des effets létaux.

Faculté de Médecine de Strasbourg – Enseignement Optionnel Obligatoire EO6 : ‘‘Médecine Légale’’

o Recherche de la présence de cyanures dans le sang, leur présence étant liée à la combustion des matières plastiques. La concentration doit être supérieure à la limite physiologique qui est de l’ordre de 50µg/L.

L’autopsie :

o Présence de brûlures macroscopiques de la muqueuse linguale et pharyngée o La présence d’une spume de sang mêlée de suie dans les voies aériennes supérieures.

L’histologie :

o Existence d’une nécrose plus ou moins profonde de la muqueuse trachéale ; o Des dépôts de suie dans la lumière trachéale et un infiltrat inflammatoire

polymorphe, une congestion et un œdème (signes vitaux) dans le chorion o Un œdème pulmonaire parfois massif est habituel.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s