Test de Sorensen


Le sujet est installé en décubitus ventral, en bout de table. Le bassin et les chevilles sont maintenus fermement (par l’examinateur ou par des sangles) : le sujet doit maintenir le plus longtemps possible (chronomètre), en isométrie, le poids de son tronc : un sujet sain doit être capable de maintenir la position au moins 2 minutes.

Remarque : le bassin repose sur les épines  iliaques antérosupérieures (EIAS). Afin d’éviter toute appréhension, une chaise est placée devant le sujet pour le sécuriser.

g

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s